Comité de bassin du lac Kénogami et des rivières Chicoutimi et aux Sables (CBLK)

À propos

 

Qui est le CBLK

Le Comité de bassin du lac Kénogami et des rivières Chicoutimi et aux Sables (CBLK) est un organisme sans but lucratif fondé en 2004, soit 2 ans après le lancement de la Politique nationale de l’eau (aujourd’hui devenue la Stratégie québécoise de l’eau) par le gouvernement du Québec.

Mission

Ce comité de bassin local a pour objectifs la gestion du bassin versant du lac Kénogami et la concertation de l’ensemble des acteurs de l’eau qui sont concernés.

Le CBLK veut s’assurer d’une meilleure intégration des multiples intérêts, usages, préoccupations et moyens d’action des partenaires du milieu dans une perspective de développement durable.

En établissant un mode de gestion qui responsabilise l’ensemble des intervenants, le comité vise l’amélioration de la santé de l’eau et une utilisation plus harmonieuse entre les divers usages du bassin versant du lac Kénogami.

 

Historique

Le lac Kénogami, ainsi que les rivières Chicoutimi et Aux Sables ont été au cœur des inondations qui se sont abattues sur la région du 19 au 21 juillet 1996, aussi consacrées sous le nom de « déluge du Saguenay ». Les dommages étaient nombreux puisque plusieurs cours d’eau étaient sortis de leur nid.

À la suite de cette catastrophe, le gouvernement du Québec a mis en place une commission scientifique et technique afin d’analyser la gestion des barrages privés et publics dans les bassins versants touchés par le déluge.

S’en est suivi la création, par le gouvernement provincial, du Comité provisoire du lac réservoir Kénogami et des rivières Chicoutimi et Aux Sables (CPLRK). Ce regroupement a été mandaté par le Ministère de l’Environnement et de la Faune du Québec pour établir une liste de recommandations portant sur la mise en œuvre du rapport découlant de la commission scientifique et technique.

Le 26 novembre 2002, le gouvernement provincial a adopté la Politique nationale de l’eau (aujourd’hui devenue la Stratégie québécoise de l’eau) visant la mise en place de la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE). C’est ainsi que le Québec a reconnu 33 bassins versants prioritaires sur son territoire.

Le Comité de bassin du lac Kénogami et des rivières Chicoutimi et Aux Sables (CBLK), quant à lui, a été créé le 17 juin 2004 par les membres du CPLRK.

En 2009, le gouvernement provincial a procédé à l’adoption de la Loi sur l’eau, divisant ainsi le Québec en 40 zones de gestion intégrée de l’eau. C’est à ce moment que furent créés les 40 organismes de bassins versants, qui pouvaient dorénavant inclure plus d’un bassin versant dans leur territoire.

Donc, depuis la création de l’Organisme de bassin versant du Saguenay en 2009, le CBLK est devenu l’un des comités de bassin local de la zone des bassins versants du Saguenay.

Conseil d'administration

Le conseil d’administration (CA) du CBLK est composé de 16 sièges. Seuls les membres peuvent être administrateurs sur le CA. Le conseil d’administration assure une représentativité tant du milieu municipal, du milieu économique et que du milieu communautaire.

Siège

Secteur

Membre

Fonction

Secteur municipal

Siège 1

Ville de Saguenay

Michel Nepton

Administrateur

Siège 2

Ville de Saguenay

Jimmy Bouchard

Administrateur

Siège 3

Municipalité de Larouche

Guy Lavoie

Administrateur

Siège 4

MRC du Fjord-du-Saguenay

Réjean Bédard

Administrateur

Siège 5

Municipalité d’Hébertville

Tony Côté

Administrateur

Secteur économique

Siège 6

Produits forestiers Résolu

Éric Tremblay

Administrateur

Siège 7

Elkem Metal

Jean-Denis Tremblay

Administrateur

Siège 8

Hydro-Jonquière

Martin Vachon

Administrateur

Siège 9

Corporation du parc régional du lac Kénogami

VACANT

 

Siège 10

Camping Jonquière

Félix Tremblay

Administrateur

Siège 11

Coopérative forestière Ferland-Boileau

Éric Bouchard

Administrateur

Secteur communautaire

Siège 12

Association pour la Protection du Lac Kénogami (APLK)

Martyne Levasseur

Administratrice

Siège 13

Comité des citoyens de Laterrière

Ghislain Larocque

Président

Siège 14

Club de Kayak Rivière aux sables

Xavier Allaire-Vigeant

Administrateur

Siège 15

Conseil régional de l’environnement du Saguenay—Lac-Saint-Jean

Monique Laberge

Vice-Présidente

Siège 16

Centre touristique du Lac-Kénogami

Claude Pelletier

Secrétaire-Trésorier

Mise à jour : septembre 2020

Le conseil d’administration compte également sur l’appui d’un comité consultatif diversifié.

Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) – Direction générale des barrages

Andrée Bilodeau

Ministères de l’Énergie et des Ressources naturelles (Direction générale)

Carl Tremblay

Bureau du député Sylvain Gaudreault

Jean-François Caron

Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC)

Charles Poirier

Ex-conseillère municipale

Christine Boivin

Bureau du député Mario Simard

Caroline Dubé

OBV Saguenay

Marco Bondu

Comité des citoyens de Laterrière

Réal Lajoie

Comité des citoyens pour la protection du lac du Camp (C2PLC de l’APLK)

Ginette Gentilcore

Préoccupations

Le CBLK articule ses réflexions et sa planification en fonction de plusieurs préoccupations visant la qualité de l’eau, ainsi qu’une saine utilisation et gestion de celle-ci.

pour soumettre vos propres préoccupations     

Bandes riveraines

L’organisme se soucie de la végétalisation des bandes riveraines puisqu’elles possèdent plusieurs rôles primordiaux pour l’écosystème et la protection de l’eau.

 

Plantes aquatiques envahissantes

En tant que source d’eau potable pour plus de 120 000 résidents, il apparaît primordial pour le CBLK de protéger le lac Kénogami. L’organisme surveille de près la présence de plantes aquatiques dans ce cours d’eau puisque cela démontre un signe d’eutrophisation du lac, c’est-à-dire de son vieillissement prématuré. La prolifération de ces espèces est principalement préoccupante au niveau des baies Cascouia, Dufour et Gélinas, ainsi qu’au lac du Camp.

Navigation sur le lac Kénogami

Le CBLK se soucie de la sécurité des nombreux plaisanciers lors de la pratique de leurs activités nautiques sur le lac Kénogami. Il a également en tête la quiétude recherchée par les riverains. L’organisme s’intéresse donc à la bonne cohabitation entre les divers utilisateurs du lac Kénogami.

Pour faciliter la planification de la navigation sur le lac Kénogami, la Corporation du parc régional du lac Kénogami rend disponible la localisation des bouées sur son site Internet.

Niveau de l’eau

Le lac Kénogami étant un lac réservoir, son niveau est assujetti à la gestion des barrages Portage-des-Roches, Pibrac-Est et Pibrac-Ouest, qui eux sont régit par un plan de gestion estivale du lac Kénogami. Cette gestion influence directement le niveau des rivières situées en aval du lac, soit Chicoutimi et aux Sables. Le CBLK se préoccupe donc du partage équitable de l’eau entre les différents intervenants (gestionnaires de barrages) et utilisateurs (plaisanciers) des rivières Chicoutimi et aux Sables, et fait le suivi quant au respect du plan de gestion estivale du lac Kénogami.

Activités et projets

En plus des activités d’acquisition de connaissance concernant le bassin versant du lac Kénogami et des rivières Chicoutimi et aux Sables, le CBLK réalise des activités de sensibilisation pour amener les citoyens et riverains à adopter de meilleures habitudes environnementales, répondant ainsi aux préoccupations de l’organisme. 

Partage équitable de l’eau

Le CBLK analyse les demandes de débits sur les rivières Chicoutimi et aux Sables, et fait le lien entre les différents intervenants (gestionnaires de barrages) et utilisateurs (plaisanciers) pour assurer un partage équitable de l’eau selon leurs besoins respectifs, tout en respectant le plan de gestion estivale du lac Kénogami.

Surveillance de la santé du lac Kénogami 

Le CBLK travaille en collaboration avec l’Organisme de bassin versant du Saguenay et différents intervenants pour évaluer la gravité des divers problèmes menaçant la santé du lac Kénogami et des différents plans d’eau et cours d’eau de son bassin versant, comme la prolifération des plantes aquatiques.

 

Fête de la pêche

Le CBLK s’implique annuellement dans l’organisation de la Fête de la pêche dans l’arrondissement Jonquière. Cette fête a lieu au début du mois de juin et s’inscrit dans la programmation du Mois de l’eau Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Distribution d’arbres

Chaque année, l’organisme contribue également à la distribution de plus de 1 200 arbres à la fin mai dans le cadre du Mois de l’arbre et des forêts. Cette journée permet de favoriser la plantation de plants forestiers, en plus de renseigner la population sur les diverses essences d’arbres et leurs bienfaits pour notre environnement.

Sensibilisation

Des animations sont réalisées dans le but de faire connaître l’importance des bandes riveraines dans un esprit de protection et de conservation d’une bonne qualité de l’eau et des écosystèmes associés.

Membres

Le CBLK compte 2 types de membres : les membres réguliers et les membres consultatifs. L’adhésion à l’organisme est gratuite.

pour soumettre votre intérêt à devenir membre 

Membres réguliers

Tout organisme intéressé à participer à la gestion intégrée de l’eau par bassin versant sur le territoire du CBLK et à collaborer aux décisions sur le partage équitable des usages dans un objectif de développement durable est invité à devenir membre en y déléguant une ressource.

Membres consultatifs

Par membre consultatif, on entend toute personne ou organisme, par la voie de son délégué, qui désire conseiller le comité et l’appuyer dans ses démarches. Les membres consultatifs reçoivent les avis de convocation et assistent à toutes les réunions du comité. Ils ont le droit de parole, mais n’ont pas le droit de vote. L’adhésion des membres consultatifs est sujette à l’approbation du conseil d’administration du CBLK.

Joindre le CBLK

Les questions et commentaires peuvent être transmis au CBLK à l’adresse suivante : cblk@obvsaguenay.org

 

Retour au haut de la page