Comités de bassins locaux (CBL)

Au Québec, c’est le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) qui encadre la gestion de l’eau grâce à la Politique nationale de l’eau et la Stratégie québécoise de l’eau. La Loi sur l’eau, qui découle de cette Politique, reconnaît 40 zones de gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) sur son territoire. Chaque zone possède son organisme de bassin versant.

L’Organisme de bassin versant du Saguenay (OBV Saguenay) est donc responsable du suivi de la mise en œuvre de la GIRE pour tous les bassins versants des rivières qui se jettent dans la rivière Saguenay.

Un principe de collaboration

L’OBV Saguenay travaille en étroite collaboration avec ces CBL puisqu’ils sont les comités de concertation réalisant des actions visant la protection de l’eau à l’échelle de leur territoire. Ils représentent donc une source d’information précieuse pour qu’on s’assure que les enjeux territoriaux respectifs soient pris en considération dans les priorités d’intervention régionales et provinciales ; c’est ce qu’on appelle l’approche ascendante. On s’assure ainsi que les actions et décisions des instances gouvernementales sont liées directement aux observations faites sur le terrain et répondent aux préoccupations locales.

Un partenariat bien établi

Dans leur partenariat, les comités de bassin locaux et l’OBV Saguenay appliquent le principe de subsidiarité. 

Autrement dit, l’OBV Saguenay accompagne les quatre CBL du Saguenay dans la mise en œuvre de leurs missions respectives qui visent la protection, la restauration et la mise en valeur de l’eau et de ses usages. Il soutient également les CBL dans la réalisation des actions concertées à l’échelle de leurs bassins versants respectifs, puisque ces bassins font partie de la zone de gestion intégrée de l’eau de l’OBV Saguenay.

Une importance reconnue

L’OBV Saguenay reconnaît l’importance des comités de bassins locaux et encourage la mise en place de nouveaux regroupements. L’organisme accompagne d’ailleurs depuis le début de sa création le Comité de bassin de la rivière Shipshaw (CBRS), tout dernier comité à s’être constitué en 2016.