Problème 10 – Exposition aux agents infectieux et toxiques d’origine hydrique

Mise en contexte

Des agents infectieux et toxiques, naturellement présents dans l’eau ou résultant d’une contamination d’origine humaine, peuvent se trouver dans l’eau de sources d’approvisionnement destinées à la consommation humaine, dans les eaux récréatives ainsi que dans les chairs de poissons et de fruits de mer. Une fois ingérés ou mis en contact avec le corps de certaines personnes s’y étant trouvées exposées, ces agents peuvent constituer un risque pour la santé publique.

Problématique et enjeu

Dans la zone des bassins versants du Saguenay, des agents pathogènes ou des composés chimiques se retrouvent constamment dans les eaux de surface et souterraines. Dépendamment de leur nature et de leur concentration, ces contaminants sont susceptibles d’occasionner des éclosions de maladies ou des intoxications.

Un cadre légal et réglementaire ainsi que plusieurs mesures sont mis de l’avant pour gérer les risques à la santé, notamment pour l’approvisionnement en eau potable, l’accès aux plages publiques et la comestibilité du poisson de pêche sportive et des fruits de mer. Toutefois, ces mesures n’annulent pas tous les dangers pour la santé publique. La santé publique est le principal enjeu pouvant être menacé par une exposition aux agents infectieux et toxiques d’origine hydrique.

Autres articles pouvant vous intéresser