Communiqué 2020 – Portrait des plantes exotiques envahissantes au Saguenay–Lac-Saint-Jean

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

Portrait des plantes exotiques envahissantes au Saguenay–Lac-Saint-Jean

Un projet régional pour mieux intervenir

Qu’on en commun la berce du Caucase, la renouée du Japon et l’impatiente glanduleuse ? Ce sont toutes des plantes exotiques envahissantes (PEE) qui se trouvent sur le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean. De plus en plus de mentions de présence de ce type de plantes ont lieu dans la région et aucun portrait de la situation ne permet actuellement de connaître l’ampleur du problème. C’est pourquoi en 2020, l’Organisme de bassin versant du Saguenay (OBV Saguenay), en collaboration avec l’Organisme de bassin versant Lac-Saint-Jean (OBV Lac-Saint-Jean) et le Conseil régional de l’environnement et du développement durable (CREDD) du Saguenay–Lac-Saint-Jean, a lancé un projet concernant cette problématique.

Un outil pour aider la gestion et la lutte aux PEE

Ce projet a pour objectif de faire le portrait des observations de PEE sur le territoire du Saguenay–Lac-Saint-Jean et d’offrir un outil d’aide à la décision dans la gestion et la lutte aux PEE. Avec ces informations, notre compréhension de la problématique dans la région sera meilleure et il sera possible d’identifier les secteurs où la gestion et la lutte sont prioritaires.

« Le potentiel de dispersion de la majorité des PEE est généralement très impressionnant. Le cas de la berce du Caucase est un bon exemple, les semences des plants se retrouvant en bordure de cours d’eau peuvent parcourir d’importante distance en étant transportées par l’eau. La présence de berce du Caucase en bordure de cours d’eau peut donc être très préoccupante puisque ces plants pourraient être à l’origine de nouvelles colonies à des kilomètres plus loin. » mentionne Jeanne Moisant Perrier, chargée de projets à l’OBV Saguenay.

« Le portrait régional des plantes exotiques envahissantes est un outil primordial et une première étape à franchir afin d’établir un plan concerté de lutte impliquant tous les intervenants concernés du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Avec l’OBV Lac-Saint-Jean et le CREDD, nous comptons réunir, au cours des prochains mois, les acteurs régionaux pour discuter et établir une stratégie collective pour contrôler cet important problème environnemental qui touche la planète entière. » ajoute le directeur général de l’OBV Saguenay, Marco Bondu.

Des plantes aux conséquences importantes

En plus d’avoir des conséquences environnementales importantes, la présence de PEE peut avoir des conséquences économiques et sociales importantes. En effet, ces plantes particulières peuvent nuire à l’écosystème en place en altérant la biodiversité du milieu, notamment en occupant la place des espèces indigènes. Elles peuvent également porter atteinte à de nombreuses activités récréatives en limitant l’accès à un milieu d’intérêt, mais peuvent aussi engendrer d’importants problèmes de santés publiques. Il est donc primordial pour l’organisation tout comme pour de nombreux acteurs de la région de s’y attarder.

Si vous avez connaissance de la présence de plantes exotiques envahissantes, vous pouvez contacter l’Organisme de bassin versant du Saguenay à pee@obvsaguenay.org. Pour en savoir plus sur ces espèces, vous pouvez consulter les sites Internet http://www.creddsaglac.com/sante-plans-eau/eee et http://www.environnement.gouv.qc.ca/biodiversite/especes-exotiques-envahissantes/sentinelle.htm

À propos de l’OBV Saguenay

L’OBV Saguenay est un organisme sans but lucratif mandaté par le Gouvernement du Québec pour élaborer et mettre à jour un plan directeur de l’eau, en assurer la promotion et suivre sa mise en œuvre en vertu de la Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et favorisant une meilleure gouvernance de l’eau et des milieux associés. Il a pour mission de coordonner et mobiliser les acteurs du milieu pour la planification et la réalisation d’actions visant la protection, la restauration et la mise en valeur de l’eau et de ses usages.

 

-30-

Partenaires financiers et techniques

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – PORTRAIT DES PEE

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres articles pouvant vous intéresser